EBU ACTUALITÉ publié le 14 nov. 2012 • Département / Unité Service de Radio

L'avenir de la radio numérique passe par l'Europuce.

L’Union Européenne de Radio-Télévision (UER) lance une campagne en faveur de l'"europuce", dont l'installation dans tous les nouveaux récepteurs radio et appareils mobiles offrira à la radio numérique européenne un regain de vitalité, mais aussi un avenir meilleur.

L'europuce, dispositif qui réunit à l'intérieur d'un seul récepteur radiophonique universel les principales normes de radio, qu'elles soient numériques (DAB/DAB+/DMB) ou analogiques (FM),  permettra de  régler les problèmes de compatibilité et procurera des avantages importants aux radiodiffuseurs, aux fabricants et aux consommateurs.

Les appareils - notamment les smartphones et les tablettes - équipés d'une europuce activée garantissent à leurs utilisateurs une réception de radiodiffusion gratuite, même  à l'étranger ou en cas de nécessité de basculer  d’un signal numérique à un signal analogique.
 
Les smartphones équipés de l'europuce contribueront par ailleurs à redorer le blason de la radio vis-à-vis des jeunes. Les recherches menées par l'UER démontrent en effet que c'est l'appareil, et non le mode de distribution, qui compte le plus aux yeux de cette frange du public.
 
Cette technologie mettra encore davantage en relief la souplesse de la radio, qui constitue le support de communication optimal  lors de défaillances du réseau dues à une catastrophe naturelle, par exemple,  moments cruciaux dans lesquels les derniers réseaux sur lesquels il reste possible de compter sont généralement  les réseaux de radiodiffusion.

L'UER juge nécessaire d'agir à plusieurs niveaux :

  • bien qu'un grand nombre d’appareils soient d’ores et déjà équipés d'une puce radio, les puces "passives" doivent être activées ;
  • les outils connexes doivent être ouverts et accessibles aux esprits créatifs aptes à concevoir de nouvelles applications ;
  • les futurs récepteurs radio et appareils "intelligents" devront être équipés d'europuces actives au moment de leur mise en vente.  

 L'UER compte donc s'adresser aux principales parties prenantes, notamment les fabricants automobiles, les législateurs et les fabricants d'électronique grand public, pour les sensibiliser aux immenses possibilités  qu'ouvre l'europuce.
 
Jean-Paul Philippot, Président de l'UER a déclaré : "La radio, qui reste un moyen de communication extrêmement populaire en Europe, est toutefois restée à la traîne de la télévision en matière d'évolution, notamment du point de vue de l'électronique grand public. Nous souhaitons afficher clairement la détermination de l'UER à donner à la radio un rôle clé dans l'avenir numérique de l'Europe".

Le Conseil exécutif de l’UER  s'est entendu sur une déclaration en faveur de l'europuce, qui énumère les raisons pour lesquelles il est important d'adopter ce dispositif :

  • Une utilisation efficace du réseau : l’europuce allège la pression pesant sur les réseaux à haut débit mobile tout en mettant pleinement à profit le spectre attribué à la radio numérique et analogique.
  • Un accès gratuit à la radio : les téléphones portables équipés de l'europuce permettent au public de recevoir les services de radiodiffusion n'importe où, sans frais supplémentaires. Les consommateurs ne seront pas contraints de payer la réception à haut débit de services radiophoniques gratuits.
  • Un dispositif interne qui sied au marché intérieur : conçue pour durer et interopérable, l'europuce permet au public de recevoir la radio dans des dizaines de pays.
  • Un énorme potentiel en matière de services radiophoniques novateurs : l’accès aux puces radio et aux services radiophoniques hybrides contribuera à l'élaboration de nouveaux modèles d'affaires, à l'épanouissement de la créativité et au développement de l'interaction avec le public.
  • Une sécurité routière accrue : la radio est le média de communication le plus simple à utiliser en cas de catastrophe naturelle ou d'urgence nationale, autant d'atouts  mis en valeur par l’accroissement de la couverture radiophonique consenti par l'europuce, qui renforcera en outre  la sécurité routière en Europe en simplifiant la transmission en temps réel d'informations routières sur les conditions de circulation locales et transfrontières indépendantes de la langue.

Pour plus d'information sur l'Europuce, visitez cette page.

BEN STEWARD
T +41 (0)22 717 2213
M +41 (0)79 244 6535
E steward@ebu.ch

Partager ce contenu